L’imprimante 3D, une réelle révolution technologique

L’imprimante 3D, une réelle révolution technologique

Aucun commentaire

Fabrication additive, l’imprimante 3D est un outil qui permet de fabriquer des pièces en ajoutant ou en faisant l’agglomération de plusieurs matières empilées en plusieurs couches successives. Cet outil contribue à la réalisation d’un objet réel en se basant sur un modèle numérique. Découvrez les informations nécessaires sur cette réelle révolution technologique.

L’imprimante 3D : ses modes de fonctionnement

Réelle révolution technologique, l’imprimante 3D fonctionne de plusieurs manières. Malgré la diversité des techniques, le principe consiste à mettre plusieurs couches de matières les unes sur les autres avec une imprimante 3D en suivant les données fournies par un fichier 3D. L’imprimante 3d couleur fonctionne d’une part par le dépôt de matière et par la solidification par la lumière d’autre part. Le dernier mode de fonctionnement de l’imprimante est l’agglomération par collage.

L’imprimante 3D : les matériaux utilisés

La différence entre les techniques utilisées pour l’utilisation de l’imprimante 3D se situe au niveau des matériaux utilisés. Ces outils utilisés pour la superstition des matières sont l’imprimante 3D elle-même, des consommables comme le filament et la poudre, un fichier 3D qui a un format STL ou OBJ, un ordinateur, un logiciel de slicing qui permet de trancher le fichier et de transmettre les informations nécessaires à l’imprimante. Nous avons aussi les câbles USB, la carte SD et le Wi-Fi.

L’imprimante 3D : ses avantages

L’utilisation de l’imprimante 3D confère à l’utilisateur d’innombrables avantages. D’abord, elle permet de fabriquer divers objets en plastique. Grâce à elle, nous pouvons avoir des vaisselles incassables en plastique. Nous avons aussi les jouets. L’autre de ses avantages est qu’il aide aussi à réparer les objets qui sont cassés. Depuis son avènement sur le marché, elle a regroupé des amateurs et des concepteurs d’objets conçus grâce à elle. Ces personnes regroupées font partie d’une communauté appelée les « makers » qui leur permet de partager leurs connaissances numériques. L’imprimante 3D simplifie aussi la vie des personnes qui ont un handicap en les aidant à fabriquer des organes qui leur manque.