Tout savoir sur le prêt personnel

Tout savoir sur le prêt personnel

Aucun commentaire

Le prêt personnel ou crédit non affecté est un prêt contracté auprès d’un établissement agréé sans la nécessité de présenter des justificatifs de ce à quoi le montant emprunté va servir. Ce montant est considéré tout simplement comme un crédit à la consommation. Voici un récapitulatif de tout ce que vous devez savoir sur le prêt personnel.

Usage du prêt personnel

Contrairement au prêt immobilier, scolaire ou universitaire, le prêt personnel permet de disposer comme bon vous semble du montant emprunter sans fournir de justificatifs d’utilisation. Ainsi, pour le réaménagement de votre appartement ou encore l’organisation d’un évènement tel qu’un mariage, vous pouvez contracter un prêt personnel. Quoi qu’il en soit, vous êtes totalement libre de faire ce que vous voulez de cette somme sans donner la moindre information à propos.

Montant et durée du prêt personnel

La législation a encadré le prêt personnel par le Code de la Consommation. Ainsi, les minimas et les maximas du montant de même que la durée du prêt ont été fixés. Pour le montant, il doit être supérieur ou égal à 1000 € et peut aller jusqu’à 75 000 € chez certains établissements. Pour ce qui est de la durée, elle est comprise entre 6 mois et 5 ans. Cette durée peut aller jusqu’à 7 ans si l’établissement ayant accordé le prêt y consent. Les mensualités sont stipulées dans le contrat et dépendent du taux auquel vous aurez contracté le prêt ainsi que de la durée du remboursement.

Quelques conseils pour le prêt personnel

Plusieurs organismes vous offriront leurs services pour un prêt personnel. Comparez leurs offres en tenant compte du TAEG (Taux Annuel Effectif Global) au lieu du taux nominatif. Cela vous évitera bien de mauvaises surprises au moment de rembourser. Cherchez dans la mesure du possible à négocier ce taux. Vous pouvez également garder un œil sur les offres promotionnelles qui présentent bien des avantages. Pensez aussi à bien vérifier les détails sur les modalités. Si vous avez des incompréhensions, n’hésitez pas à poser des questions. Prenez de même des informations sur les remboursements anticipés. Dernier conseil, prenez le temps de comparer les assurances crédit qui accompagnent l’offre afin de l’alléger.